Rapport * Jeunes & Radicalisation * jan 2018

Rapport du think tank « Vers Le Haut » intitulé « Les jeunes face à la tentation de la radicalisation : que faire ?« . Publié fin janvier 2018. Présentation : « Les récentes attaques terroristes témoignent d’un cruel échec : comment des jeunes, nés et éduqués en France peuvent haïr leur pays et ses valeurs, au point de commettre de telles atrocités ? Pourquoi cette éducation qu’ils sont censés avoir reçue n’a pas permis de faire obstacle à l’embrigadement djihadiste ?

Outre cette petite minorité qui passe à l’acte, des milliers de jeunes se font entrainer dans l’idéologie de mouvements extrémistes, ou à une toute autre échelle, cautionnent des comportements de haine et de rejet.Face à la tentation de « radicalisation »
de certains jeunes, que faire ?


Face aux tiraillements de plus en plus forts au sein de notre société, la meilleure réponse est éducative. Oui, nous avons la conviction que c’est un immense effort de « réarmement éducatif » que la Nation doit déployer en faveur de la jeunesse.À travers l’éducation, il s’agit de transmettre et de construire les fondements et l’âme d’un projet commun, cadre au sein duquel peuvent s’exprimer les élans d’unité et les mouvements de diversité. Pour répondre à ces enjeux, nous proposons 4 axes de travail, inspirés d’expériences concrètes. A travers ces propositions, nous avons la conviction que l’éducation peut donner à tous les jeunes, quelques soient leurs origines l’envie et les moyens de participer à l’aventure française en faisant grandir leurs talents.Dans ce rapport, Vers Le Haut présente quatre axes de propositions, à partir d’exemples concrets.AXE 1- développer la capacité de résistance intérieureAXE 2- sortir de l’ignorance et partager une culture communeAXE 3- vivre l’amitié au-delà des différencesAXE 4- servir ensemble, la pédagogie du contre-pied »


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.