Ressources * Contrer les discours de rupture * Jan 2018

Ressources pour contrer les discours de rupture.

Initiatives issues de la société civile

  • What-the-fake : site anti-complot.
  • Seriously : une plateforme qui donne des arguments pour désamorcer les discours de haine sur les réseaux sociaux et autres fils de commentaires.
  • Parle-moi d’islam : discours pédagogique et citoyen pour déconstruire les préjugés liés à l’Islam et toutes les formes de haine. Mohammed Chirani est un des contributeurs de ce site. Il avait adressé un message aux musulmans de France, le 19 novembre 2015 sur I-télé, et lancé un “djihad spirituel et citoyen” aux “terroristes”.
  • France Fraternités sur la “prévention primaire” et le “vivre ensemble”.
  • Serious game sur la lutte contre l’Etat islamique.
  • Article paru dans les Inrockuptibles sur les chasseurs de fake news : “Les zététiciens“.
  • L’ouvrage de l’enseignante Sophie Mazet intitulé Manuel d’autodéfense intellectuelle (Robert Laffont, 2015) et le reportage sur son travail avec les élèves (teaser).
  • L’ouvrage de Rachid Benzine & Ismaël Saidi, Finalement, il y a quoi dans le Coran ?, La Boite à Pandore, Paris, 2017.
  • Les complots rigolos“, outil d’éducation aux médias.
  • Le module en ligne “#EspritCritique“.
  • Vidéo “Dans mon pays” réalisé par le Conseil des jeunes de la Ville de Strasbourg.
  • Le carnet de recherche “cdradical“, dont les outils du projet AGORA.


 

Vidéos

  • Autriche * Web-série Jamal al-Khatib (sous-titrée en français).
  • Allemagne (& international) * Quatre capsules vidéo sur des trajectoires de radicalisation sur le site deRadika
  • France * Web-série « Tawdih » (= éclaircissement) qui compte 4 épisodes courts le recrutement par Daesh. Attention, l’hébergeur semble activer un logiciel sur votre ordinateur en background du visionnage des vidéos.
  • International * La plateforme Counternarrative Toolkit propose des exemples de campagnes de contre-discours développées à l’étranger (gouvernementales et issues de la société civile).
  • Koweït * Une vidéo en décalage par rapport aux supports classiques : publicité de Zain Telecom ayant recours au registre du djihad et du terrorisme.
  • France * Court-métrage “Saute pas dans le vide” réalisé par la classe de 4e SEGPA du collège Edouard Manet (Marseille 14e) avec l’intervenante Axelle Schatz, dans le cadre de la 6e édition du projet “Toute la lumière sur les SEGPA”.

 


Campagnes gouvernementales (stopjihadisme)

 


Théâtre (voir le clip de présentation du SG-CIPDR)

  • Théâtre interactif avec la pièce « Sur le Fil » de la compagnie Réactif Théâtre : pièce interactive sur le processus de radicalisation à l’attention de publics de collèges et lycées.
  • Pièce « Lettre à Nour » de Rachid Benzine, issue du roman ” Nour Pourquoi n’ai-je rien vu venir ?” : échanges épistolaires d’un père à sa fille partie en Syrie.
  • Pièce « Ne laisse personne te voler les mots » de Selman Reda.
  • Pièce Djihad d’Ismaël Saidi : trajectoires de djihadistes.
  • Pièce “Née un 17 octobre” de Rachid Benzine (dossier de la pièce).
  • Pièce “Un bon petit soldat” de Mitch Hooper. Livret pédagogique : LivPedago_Soldat. La pièce (suivie d’un débat) tourne actuellement sur le territoire national. Contact : unbonpetitsoldat@gmail.com
  • Pièce “Géhenne” d’Ismaël Saïdi.
  • Pièce “Musulman du terroir” d’Ismaël Saïdi.
  • Pièce “Vague à larmes” de la Compagnie Six pieds sur Terre.
  • Pièce “Désaxé“, texte de Hakim Djaziri et mise en scène Quentin Defalt.
  • Pièce “Ne laisse personne ne te voler tes mots” de Selman Reda. Un livret pédagogique (auteur : Sandrine Delrieu) revient sur l’approche et les connaissances diffusées dans le spectacle (démarche historique, anthropologique et linguistique autour du Coran et du 7e siècle, développée par Rachid Benzine).
  • Théâtre Forum avec la compagnie Masquarades pièce inspirée de “Une proie si facile”).
  • Pièce “Nadia” (en Belgique, version flamande et wallonne) écrite par Daniel Van Klaveren, mise en scène par Isabelle Gyselinx.
  • Pièce “Les teneurs” de Gaëtan Peau.

 


Réseaux et outils européens


 

EUROPOL propose des documents en ligne :


 

Outils recensés par le Radicalisation Awareness Network (RAN)


 

Autre boîte à outils :

1/ Kit sur l’anticonspirationnisme * Ville de Strasbourg * Mis en ligne en décembre 2018

2/ Counternarrative Toolkit * Exemples de campagnes de contre-discours développées à l’étranger (gouvernementales et issues de la société civile). Types de “radicalisation” : ethno-nationaliste, droite radicale et islam radical. Sur le même site :

3/ Initiatives d’internautes pour assécher financièrement la haine en ligne


 

Dispositifs gouvernementaux sur les contenus haineux en ligne

 



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.