Conf * La violence chez les femmes (de) jihadistes * 14 fev 2022 * PAris & en ligne

Le prochain séminaire “Approches anthropologiques de la radicalisation” se tiendra le lundi 14 février 2022 de 17h à 19h au 54 Boulevard Raspail (Paris) et en visio. L’intervenante sera Géraldine Casutt sur “Des femmes au cœur d’hommes : penser le paradoxe de la violence chez les femmes (de) jihadistes”.


Après un parcours universitaire en philosophie et en sciences des religions, Géraldine Casutt prépare une thèse à l’Université de Fribourg (Suisse) sur les femmes jihadistes en contexte français, pour questionner notamment leur rapport à la violence. Elle est chercheuse junior au Centre Suisse Islam et Société (Université de Fribourg), où elle coordonne une formation continue intitulée « Prévenir les extrémismes. Idéologies, religions et violence(s) ». Elle est également responsable de la section « Radicalisation et Idéologie » de l’association « Rhizome » à Genève, qui est notamment mandatée pour fournir une expertise à plusieurs dispositifs de prévention de la radicalisation violente en Suisse romande. Elle collabore régulièrement avec l’IISMM pour dispenser des formations continues sur le jihadisme féminin, et est également membre du groupe d’experts du Réseau National de Sécurité (Suisse) sur les questions d’extrémismes violents.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.