Thèse * Droite radicale * 24 nov 2017 * Berlin

Soutenance (publique) de thèse de doctorat en science politique de Bénédicte Laumond sur “State Responses to the Radical Right in France and Germany: Public Actors, Policy Frames, and Decision-Making” le 24 novembre 2017 à 14h30 au Centre Marc Bloch à Berlin.

Résumé de la thèse :

À partir de campagnes d’entretiens réalisés auprès d’acteurs publics répondant à la droite radicale en Allemagne et en France, je propose d’expliquer comment les acteurs publics de ces deux États participent à la régulation de l’expression du radicalisme de droite. Pour ce faire, j’ai choisi d’explorer deux pays voisins ayant cadré différemment la place de la lutte contre le radicalisme de droite : les acteurs politiques et administratifs allemands ont construit une politique publique luttant contre le radicalisme politique, ce qui n’est pas le cas de la France où le traitement de la droite radicale se fait avant tout au sein de l’arène politique.

L’approche comparée souligne que la gouvernance de la droite radicale par les services de l’État fait l’objet d’une construction constante reposant sur une diversité d’acteurs ayant leurs propres cadres de références (*policy frames*) basés sur des jugements normatifs, des intérêts et expériences institutionnelles. Ce sont les constellations d’acteurs avec dDifférents cadres de référence et leurs interactions qui permettent d’expliquer les conditions d’utilisation des instruments de politique publique répondant au radicalisme de droite. Les différences dans la gestion du radicalisme de droite en Allemagne et en France illustrent finalement les rapports que ces démocraties libérales entretiennent avec la politique.

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.