Publi * Prévention de la radicalisation en Belgique * Juillet 2021

Parution de l’article d’Évelyne Baillergeau, « Au-delà de la détection des individus ‘à risque’ », Champ pénal/Penal field [En ligne], n° 22, 2021, mis en ligne le 2 juillet 2021.


Résumé par les auteurs (français & anglais) :

La prévention des violences extrémistes se limite-t-elle au signalement et à la neutralisation des « radicalisés » en devenir ? À l’appui d’observations réalisées dans les villes belges confrontées aux départs vers les terres du djihad, cet article révèle une prévention des violences extrémistes visant plutôt à conjuguer réponse aux inquiétudes liées au terrorisme et promotion de l’inclusion sociale à la marge de la société. L’existence de cette prévention permet de mettre en évidence la diversité des modes d’appréhension du « risque terroriste » et de questionner la nature des savoirs de ce risque et la mobilisation de ces savoirs du risque dans une optique préventive.


Is counter-terrorism limited to risk detection and neutralisation of the “radicalized”-to-be? Based on observations in Belgian cities faced to residents leaving to war zones in the Middle East, this article reveals a form of counter-terrorism geared towards promoting social inclusion at the margins of society. The existence of such a form of prevention exemplifies the diversity of ways to address and respond to “terrorist risk” and allows us to highlight the diversity of ways of assessing terrorist-related uncertainty and to question the nature of risk knowledge and the ways in which risk knowledge is committed to preventative counter-terrorism.


Évelyne Baillergeau est chercheure à l’Université d’Amsterdam (Département de sociologie), chercheure associée au Cesdip (Guyancourt) et au CREMIS (Montréal).


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.