Conf * Politique du terrain, terrains du politique * 19 mai 2021 * En ligne

Journée d’études sur « Politique du terrain, terrains du politique » le mercredi 19 mai 2021 (9h-17h30 / lien zoom) dans le cadre du séminaire général du laboratoire Mesopolhis, autour de deux thèmes :

  • Faire la sociologie des mobilisations politiques
  • Enquêter en terrains sensibles aujourd’hui

Programme :


- 9h – Ouverture de la journée
Marc Bernardot, directeur de Mesopolhis
L’équipe du séminaire général (Éliabel AgardPhilippe AldrinConstance De GourcyFrançois Dumasy et Guillaume Silhol)

- 9h30-12h30 – Itinéraires de Recherche
« Aysen UYSAL : faire la sociologie des mobilisations politiques »
Aysen Uysal est spécialiste de l’action collective et du militantisme, de la répression et du travail policier. Professeure de science politique, elle a été limogée de l’université Dokuz Eylül, à Izmir, en juillet 2018, après avoir signé la Pétition pour la Paix. Outre de nombreux articles scientifiques, elle est l’auteure en 2019 de l’ouvrage Faire de la politique dans la rue (Éditions du Croquant).

La séance sera présentée et animée par Philippe Aldrin (Mesopolhis), Elen Le Chêne (Mesopolhis), Élise Massicard (CERI), Audrey Pluta (Mesopolhis), Aude Signoles (Mesopolhis), Dilek Yankaya (Mesopolhis)

- 14h30-17h30 – Table ronde « Enquêter en terrains sensibles aujourd’hui »
Ouverture : Marc Bernardot, directeur de Mesopolhis
Intervenant·e·s :
- Vanessa CODACCIONI, politiste, maîtresse de conférences (HDR), université Paris 8 – CRESSPA
- Vincent GEISSER, chargé de recherche CNRS, IREMAM
- Hamza MEDDED, chercheur au Carnegie Middle East Center à Tunis (à confirmer)
- Onur ÖZGÜR, politiste, doctorant, Mesopolhis
- Aysen UYSAL, politiste, professeure, CERI, chercheure associée au CRESPPA-CSU et au CETOBAC
- Frédéric VOLPI, professeur, Chaire « Politics of the Muslim World, Department of Islamic and Middle Eastern Studies », The University of Edinburgh

La table ronde sera présentée et animée par Philippe AldrinElen Le ChêneAude SignolesDilek Yankaya, chercheurs du laboratoire Mesopolhis.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.