Conf * Islams et luttes de l’immigration * 11-12 jan 2021 * En ligne

Le colloque « Islams et luttes de l’immigration » se tiendra les 11 et 12 janvier 2021, en distanciel. L’inscription est obligatoire aux liens suivants : lundi 11 janvier & mardi 12 janvier 2021. Le 4e panel porte sur « Modes de politisation et de dépolitisation autour du référent religieux ».




Colloque Islams et luttes de l’immigration
Sciences Po Toulouse, 11-12 janvier 2021 


Lundi 11 janvier [inscription ici]

9h45-10h – Introduction 10h-10h45 – Keynote : Timothy Peace (Université de Glasgow)

10h45-12h45 – Panel 1 Labellisations des mobilisations immigrées

  • Angéline Escafré-Dublet (Université Lyon II Lumière, Triangle) – « Culturel, mais pas cultuel. Le rôle des catégorisations officielles de la différence dans les mobilisations immigrées (1958-1989) »
  • Vincent Gay (Université Paris Diderot) – « Le référent musulman et ses circulations. Le cas des grèves de l’automobile »
  • Vincent Geisser (CNRS-IREMAM, Sciences Po Aix) – « Des élites « laïques » et « socialistes » comme contre-feux aux mobilisations musulmanes dans les quartiers populaires ? »
  • Éric Marlière (Université de Lille, CeRIES) – « Les mosquées ‘officielles’ : un nouvel acteur associatif qui renforce le contrôle sur les musulmans des quartiers populaires urbains ? »

Discutante : Narguesse Keyhani (Université Lyon II Lumière, Triangle)

14h15-16h15 – Panel 2 – Articulations des luttes entre acteurs à référents islamiques et gauches

  • Mathilde Zederman (Sciences Po Toulouse, LaSSP) – « Engagements en exil entre causes anti-régime et causes immigrées : Mobilisations tunisiennes islamistes et de gauche en France »
  • Foued Nasri (Université Jean Monnet) – « Légitimité et illégitimité des usages du référent islamique : la formation des registres de dénonciation de l’action associative des jeunes musulmans dans les années 1990. »
  • Fatima Khemilat (Sciences Po Aix, CHERPA) – « L’islamophobie et la cause palestinienne : des « Muslim issues » investies par des mouvements antiracistes »
  • Roman Vareilles (Université de Montpellier, CEPEL) – « Antiracisme, quartiers populaires et labellisation. Des mouvements au front, quels modes d’action contre l’islamophobie ? »

Discutante : Mathilde Pette (Université de Perpignan, CRESEM)
16h30-18h – Panel 3 Islams, trajectoires migratoires et engagements

  • Salifou Ndam (Université de Yaoundé 1) – « La mobilisation islamique pour la lutte de l’immigration au Cameroun : acteurs, espaces et enjeux »
  • Abderrahim El Janati (Université Toulouse 1 Capitole, IDETCOM) – « Pour une sociohistoire des mobilisations politico-religieuses à référentiel islamique à Toulouse de 1960 à 2000 »
  • Lucas Faure(Sciences Po Aix, CHERPA) – « ‘Entrer, rester en humanitaire’ : des fondateurs du SIF aux nouveaux membres des ONG humanitaires islamiques françaises »

Discutante : Juliette Galonnier (Sciences Po Paris)


Mardi 12 janvier [inscription ici]
10h-12h – Panel 4 – Modes de politisation et de dépolitisation autour du référent religieux

  • Margot Dazey (Institut d’études avancées de Toulouse) – « Politiser sans conflictualiser. Des citoyens musulmans modèles en régime républicain »
  • Hanane Karimi (Université de Strasbourg, SAGE) – « Stratégies d’invisibilisation de la dimension religieuse du voile dans la mobilisation contre la circulaire Châtel »
  • Samir Hadj Belgacem (Université Jean Monnet) – « Demande d’égalité ou demande religieuse ? Politisation du port du voile et mobilisation des accompagnatrices scolaires contre la circulaire Châtel « 
  • Julien Talpin(CNRS-CERAPS) – « Reconnaissance et disqualification. Démobilisation du militantisme musulman à Roubaix »

Discutante : Solenne Jouanneau (Université de Strasbourg, SAGE)

13h30-15h30 – Panel 5 – Dé-limiter le champ des luttes : réflexions à partir du Dictionnaire biographique du mouvement immigré (DBMI) Avec la participation de Vincent Gay (Université Paris Diderot)Samir Hadj Belgacem (Université Jean Monnet)Foued Nasri (Université Jean Monnet) 


Comité d’organisation : Margot Dazey (Institut d’études avancées de Toulouse) ; Mathilde Zederman (Sciences Po Toulouse) ; Samir Hadj Belgacem (Université Jean Monnet – Saint-Etienne) ; Sylvain Laurens (École des hautes études en sciences sociales).

Comité scientifique : Juliette Galonnier (Sciences Po Paris); Abdellali Hajjat (Université libre de Bruxelles) ; Solenne Jouanneau (Université de Strasbourg) ; Narguesse Keyhani (Université Lumière Lyon 2).

Avec le soutien de : Institut Convergences Migrations (ICM) ; Sciences Po Toulouse ; Réseau thématique pluridisciplinaire « Islams et chercheurs dans la cité » (CNRS, IISMM) ; Laboratoire de Sciences Sociales du Politique (LaSSP).


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.