Penser la violence et le terrorisme

Penser la violence et le terrorisme Numéro 107 : Penser la violence et le terrorisme – Revue   * Sommaire  * Fidèles à l’approche multi et transdisciplinaire de la revue Connexions, ce numéro explore et met en dialogue différentes approches dans une vision compréhensive de ce phénomène complexe, aussi bien dans ses manifestations spatio-temporelles (il n’y a pas une seule forme de terrorisme), que dans ses causes et ses contextes d’émergence.

Si la violence est consubstantielle à la vie humaine, ses manifestations, comme ses causes, sont toujours circonstanciées, produites dans des situations variées et sont le fruit d’interactions multiples et complexes, conscientes et inconscientes. Les analyses des comportements délictueux et des passages à l’acte violent individuels ont déjà permis d’explorer des facteurs psychologiques individuels.

Mais quand la violence devient à ce point caractéristique du fonctionnement des institutions et des rapports sociaux dans un pays et à l’échelle internationale, les causes ne sont plus à chercher uniquement dans les facteurs et caractéristiques individuels (psychologique, ethnique, religieux, lié à l’âge, etc.) ou dans le passage à l’acte délinquant isolé, mais dans l’histoire, l’économie, la politique et la culture ainsi que dans les différents groupes et espaces institués chargés de réguler les différents types de conflictualités structurelles et qui deviennent de plus en plus défaillants (famille, école, société, instances nationales et internationales).

Avec la participation de Sebastien ALLALI, Gilles BIBEAU, Bernard CHOUVIER, Maurice CORCOS, Barbara DE ROSA, Anne-Lise DIET,Emmanuel DIET, Bernard DUEZ, Annabelle JACCARD, Martine LANI-BAYLE,Abdelaali LAOUKILI, Didier LAURU, Jean-Claude LIAUDET, Keira MECHERI,Santa PARRELLO, Alejandro ROJAS-URREGO, Aneta SLOWKI, Massimiliano SOMMANTICO, Claude TAPIA, Giorgia TISCINI, Frédéric TORDO, Claudine VACHERET

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *