Plans d’action contre la radicalisation & le terrorisme * France * 2014-2018

Synthèse des plans d’actions français contre la radicalisation et le terrorisme (2014-2018), ainsi que du Plan national de lutte contre le racisme et l’antisémitisme.

2014 – Plan de lutte anti-terroriste (PLAT)

29 avril 2014, parution du Plan de lutte anti-terroriste (PLAT) qui pose les prémices de cette politique autour de vingt-deux mesures.

  • Prévenir et contrarier les départs : interdiction administrative de sortie du territoire pour les ressortissants français.
  • Prendre en compte les nouveaux modes opératoires des terroristes : loi permettant d’engager des poursuites judiciaires contre les terroristes agissant seuls.
  • Mieux lutter contre la diffusion de la propagande terroriste, notamment sur internet.
  • Doter la justice et les services de police de moyens d’investigation adaptés à la menace et à ses évolutions.

Parmi les lois (voir la liste des outils législatifs : ici) :

  • 21 décembre 2012 et 13 novembre 2014 : lois renforçant les dispositions relatives à la lutte contre le terrorisme.
  • 24 juillet et 30 novembre 2015 : lois relatives aux techniques de renseignement
  • 3 juin 2016 : loi renforçant la lutte contre le crime organisé, le terrorisme et leur financement.

 


2016 – Plan d’action contre la radicalisation et le terrorisme (PART)

9 mai 2016, parution du Plan d’action contre la radicalisation et le terrorisme (PART) autour de quatre-vingts mesures. Le plan : PART2016.

  • Détecter les trajectoires de radicalisation et les filières terroristes le plus tôt possible.
  • Surveiller, entraver et neutraliser les filières terroristes.
  • Combattre le terrorisme dans ses réseaux internationaux et dans ses sanctuaires.
  • Densifier les dispositifs de prévention de la radicalisation pour assurer une prise en charge individualisée des publics.
  • Développer la recherche appliquée en matière de contre discours et mobiliser l’islam de France.
  • Mieux protéger les sites et les réseaux vulnérables.
  • Savoir réagir à toute attaque terroriste et manifester la résilience de la Nation.

 


2018 – Plan national de prévention de la radicalisation (PNPR ou PPP)

23 février 2018 , parution du Plan national de prévention de la radicalisation (#PrévenirPourProtéger). Les 60 mesures, structurées autour de 5 axes, sont téléchargeables sur la page du gouvernement. Le plan d’action en français et en anglais (PPPfeb2018).

Les 5 axes du plan de 2018 :

  1. Prémunir les esprits face à la radicalisation
  2. Compléter le maillage détection / prévention
  3. Comprendre et anticiper l’évolution de la radicalisation
  4. Professionnaliser les acteurs locaux et évaluer les pratiques
  5. Adapter le désengagement

Les fichiers liés au plan d’action :

 


2018 – Plan d’action contre le terrorisme (PACT)

13 juillet 2018, parution du Plan d’action contre le terrorisme (PACT). Version PDF : plan-d-action (français) et (anglais).

Le Plan d’action contre le terrorisme prend le relais du plan d’action contre la radicalisation et le terrorisme (PART, mai 2016) qui a deux successeurs, correspondant à deux approches distinctes. Le Plan national de prévention de la radicalisation (PNPR) a été rendu public le 23 février dernier. Le PACT diffusé aujourd’hui se concentre sur la lutte contre le terrorisme et a pour objet à la fois de mettre en cohérence l’ensemble du dispositif anti-terroriste national, de valoriser les actions mises en œuvre depuis mai 2017 et d’identifier les pistes de progrès ou d’adaptation de notre dispositif aux évolutions des menaces.

32 actions publiques dans cinq domaines prioritaires :

  • connaître (5 actions), pour mieux identifier et comprendre la menace terroriste et ses évolutions ;
  • entraver (8 actions), pour prévenir et empêcher les passages à l’acte par une meilleure prise en compte des individus à risque, la lutte contre le financement du terrorisme et les efforts de règlement des conflits qui alimentent la menace terroriste ;
  • protéger (8 actions), pour adapter les dispositifs de protection des personnes et des biens, au regard des menaces identifiées. Cette adaptation passe notamment par le développement de capacités technologiques et par une implication accrue des opérateurs publics et privés ;
  • réprimer (2 actions), pour optimiser les politiques de répression des auteurs d’infractions terroristes ainsi que le traitement judiciaire des djihadistes français ;
  • l’Europe qui protège (9 actions), pour optimiser la synergie entre les pays européens et promouvoir les initiatives de la France au sein de l’Union européenne pour lutter plus efficacement contre le terrorisme.

 


2018 – Plan national de lutte contre le racisme et l’antisémitisme

19 mars 2018, publication d’un nouveau plan national de lutte contre le racisme et l’antisémitisme (2018-2020) qui vient compléter et renforcer les actions menées dans les domaines de la lutte contre les discriminations et de la prévention de la radicalisation.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.