Conf * Fake News Factory * 15 mai 2019

Conférence “Retour terrain avec la ‘Fake news factory'”. La conférence sera introduite par un bilan de la 1re année du programme “Fake News Factory”, des ateliers d’éducation critique aux médias : face aux logiques complotistes, aux infox et à la manipulation de l’information, ce projet porté par les associations Artemis et Mouvement UP vise à renforcer l’autonomie intellectuelle des jeunes par l’éducation aux médias. Cette restitution comprendra donc :

  • Une présentation des chiffres-clés de la première année du programme Fake News Factory.
  • Une présentation de la première version à venir d’un guide pédagogique créé par les formateurs sur la base de nos ateliers.
  • Les témoignages d’un jeune et d’un encadrant ayant bénéficié du programme. Inscription gratuite mais obligatoire

Date et lieu : mercredi 15 mai 2019, 19h15-21h15 à La Bellevilloise (Paris).

À quelques semaines des élections européennes, la question de l’impact des infox sur l’opinion des citoyens est au cœur de toutes les préoccupations. En France, une loi votée fin 2018 incite désormais à une obligation de transparence pour les grandes plateformes pour tous sujets sponsorisés liés à l’intérêt général. Les GAFA s’équipent eux aussi contre la manipulation de l’information, à l’instar de Facebook qui vient de lancer Click-Gap, un algorithme censé réduire la diffusion des contenus dits de « mauvaise qualité » sur le fil d’actualités. Des précautions bienvenues – bien que controversées – quand on sait qu’en raison de biais cognitifs, les gens opèrent un triage de l’information pour ne garder que celles qui confortent leurs opinions. Pour ce nouveau rendez-vous UP Conferences, organisé en partenariat avec Artemis, quatre experts mettront en lumière le fonctionnement des fake news et les solutions pour limiter leur diffusion, l’occasion de prendre toute la mesure de leur impact sur la société.

Intervenants : Khalid AOUTAIL (journaliste expert sur les questions de liberté d’expression, de développement des médias et de terrorisme), Divina FRAU-MEIGS (professeur à l’Université de Paris III en Sciences de l’information et de la communication), Vincent COQUAZ (journaliste et fact-checker), Dominique CARDON (directeur du Medialab Science Po)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.