Conf * Violences extrêmes : comment en sortir ? * 14 déc 2016

sortir violenceColloque international – “Violences extrêmes : comment en sortir ? Ce que nous enseigne l’Amérique latine”

Mercredi 14 décembre | 9h – 16h30 | Maison Suger

16, rue Suger 75 006 Paris

Inscription obligatoire : Christelle Ceci | ceci@ehess.fr

 

Programme :

9h15 – 9h45: Introduction

Yvon Le Bot (CADIS, CNRS/EHESS & Chaire Destins mondiaux de l’Amérique latine du Collège d’études mondiales, FMSH)
9h45 -11h00 : Mémoire et reconstruction

Modératrice : Valérie Robin (Université de Paris-Descartes)

  • Post-conflit, réparations et genre (Pérou), Narda Henriquez (Universidad Católica del Perú)
  • Mémoire, représentations des violences et réconciliation (Pérou), Ponciano del Pino (Universidad Católica del Perú)

Pause café

11h00 – 12h15 : L’adieu aux armes, et après ?

Modératrice : Sophie Daviaud (Science Po, Aix-en-Provence)

  • Des groupes paramilitaires aux « bandes criminelles » (Colombie), Jacobo Grajales (Université de Lille 2)
  • Les atrocités de la guerre et le difficile passage à une démocratie apaisée. Réflexions transversales (Colombie, Irlande du Nord, Sri Lanka), Maria Victoria Uribe (Universidad del Rosario, Bogotá)

Pause déjeuner

14h00 – 15h15 : De victimes à acteurs ?

Modérateur : Jean Rivelois (IRD)

  • Résistance créative face aux nouvelles violences (Mexique), María Eugenia Sánchez (Universidad Iberoamericana Puebla)
  • Après Ayotzinapa: mouvements pour les disparus (Mexique), Luis Lopez (CADIS) & Sabrina Melenotte (LAIOS-IIAC, FMSH)

15h15 -16h30 : Atelier autour de la publication en préparation

L’équipe du programme « Violences extrêmes : comment en sortir ? » et les intervenants de la journée.

Bien cordialement,

Sabrina Melenotte

 

Coordinatrice scientifique

Plateforme Violence et sortie de la violence

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.