Conf * Salafisme : réalités et métamorphoses * 1er déc 2016

unnamedSéminaire “Violence et sortie de la violence” – Présentation de l’ouvrage de Pierre Conesa – Docteur Saoud et Mister Djihad. La diplomatie religieuse de l’Arabie Saoudite suivie de la table ronde: “Salafisme : réalités et métamorphoses, réceptions et usages” avec Bernard Rougier & Mohamed-Ali Adraoui & Hosham Dawod

1er décembre 2016 | 17h – 19h30 | Maison Suger

Merci de me confirmer votre inscription

Pierre Conesa a été haut-fonctionnaire du Ministère de la Défense, notamment directeur adjoint de la délégation des Affaires stratégiques. Son dernier ouvrage Dr Saoud et Mister Djihad. La diplomatie religieuse de l’Arabie saoudite est paru en 2016 aux éditions Robert Laffont.

Bernard Rougier est maître de conférence en science politique à l’Université d’Auvergne et enseignant à la Chaire Moyen-Orient-Méditerranée de Sciences Po Paris. Spécialiste du monde arabe et directeur du Centre de Documentation Économiques, Juridiques et Sociales (CEDEJ) du Caire, il a également été professeur de sociologie politique et de relations internationales à l’Université Saint Joseph de Beyrouth (1996-2002) et chercheur à l’Institut français du Proche-Orient (2004). Il est l’auteur de Qu’est-ce que le salafisme? paru en 2008 aux PUF, L’Oumma en fragments. Contrôler l’islam sunnite au Liban paru en 2011 aux PUF et Le jihad au quotidien paru en 2004 aux PUF.

Mohamed-Ali Adraoui est docteur en science politique de l’Institut d’Études Politiques de Paris, il a enseigné à Sciences Po Paris et à l’IEP de Grenoble. Après avoir été chercheur postdoctoral à l’Institut universitaire européen de Florence, il est actuellement chercheur au Middle East Institute de l’Université nationale de Singapour. Il est l’auteur de Du Golfe aux banlieues. Le salafisme mondialisé paru en 2013 aux PUF.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.