Mission * Radicalisation & services publics * nov-dec 2018

Mission d’information de l’Assemblée nationale sur la radicalisation dans les services publics. Parmi les experts consultés :

  • Mme Ghislaine Kalman, sage-femme, auteur de l’ouvrage « Femmes des quartiers ».
  • Mme Anne Josso, secrétaire générale de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes).

  • Mme Audrey Keysers, secrétaire générale adjointe chargée de la communication et des relations avec les élus.
  • M. Nicolas Hénin, président de la société de conseil et formation en contre-terrorisme et radicalisation Action résilience.
  • M. Romain Sèze, chercheur à l’Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ).
  • M. Serge Hefez, psychiatre et psychanalyste.
  • M. Sebastian Roché, directeur de recherche au CNRS.
  • M. Olivier de Mazières, préfet de police des Bouches-du-Rhône, ancien chef de l’État-major opérationnel de prévention du terrorisme (Emopt) au ministère de l’intérieur.
  • Général François Lecointre, chef d’État-major des armées.
  • M. Stéphane Bredin, directeur de l’administration pénitentiaire.
  • M. Laurent Ridel, directeur interrégional des services pénitentiaires Paris – Île-de-France.
  • M. Fabien Carrié, chargé de recherche au Fonds de la recherche scientifique (FRS-FNRS)
  • , co-auteur de l’ouvrage La fabrique de la radicalité, une sociologie des jeunes djihadistes français.
  • M. Laurent Bonelli, sociologue, maître de conférences à Paris X – Nanterre, co-auteur de l’ouvrage La fabrique de la radicalité, une sociologie des jeunes djihadistes français.
  • M. Michel Delpuech, préfet de police de Paris,et de Mme Françoise Bilancini, directrice du renseignement de la préfecture de police de Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.